Spectacles

Des nouvelles, des romans, des contes musicaux, c’est déjà beaucoup mais cela ne suffit pas à Célian, qui aimerait goûter la scène ! Une minute… Je croyais qu’il était timide ? Décidément, nous ne sommes plus à un paradoxe près avec lui ! Je vous rappelle que cet oiseau a passé sa vie sous l’eau… Les ingrédients sont les mêmes : de belles histoires et de la musique. Mais quand les choses se font sur scène, gardez à l’esprit que l’on réserve toujours une place pour l’imprévu… Pour l'instant il n'y a que des extraits écrits, pour l'audio il faudra attendre un peu !

Célian a besoin de comédien(ne)s pour exister sur scène... Intéressé(e) ? Contactez-moi !

Galli et la fleur de Célian

Galli et la fleur de Célian existe aussi sous forme de spectacle ! Et Célian aime tellement notre hippocampe qu’il lui a préparé deux mises en scène différentes.

  • Dans la mise en scène pour récitant et quatuor de flûtes, la musique est jouée sur scène par le quatuor, et l’histoire racontée… par le récitant, oui. Rien de très bouleversant, me direz-vous, cependant il semblerait que le rôle réservé par le récitant audit quatuor (rester bien sagement assis et jouer quand il le faut) ne soit guère des plus enthousiasmants pour nos flûtistes, désormais prêts à tout pour pimenter le déroulement du spectacle ! Pas sûr cependant que chacun s’en sorte sain et sauf…
  • L’autre mise en scène est prévue pour récitant et flûtiste. Certaines musiques sont enregistrées, d’autres jouées sur scène. La narration est assurée par les deux intervenants.

Extraits : Pour les choses à lire, peut-être y êtes-vous déjà allés, c'est ici ! Le reste est à venir...

Quatre petits tours...

Quatre petits tours… ce sont quatre petites histoires pour récitant et flûtiste, dans un spectacle mêlant contes, musique enregistrée (jazz), musique jouée en direct, peinture…

Les Yeux derrière la tête : Quatre petits tours… nous plonge d’abord dans la courte vie de Skati, un oursin, qui travaille comme indic’ pour la police sous-marine. Lorsqu’un crime est commis et qu’il a quelques informations, il les donne, contre un salaire « comestible »… Mais Skati a peur des représailles ! Qui sait de quoi sont capables ceux qu’il a autrefois dénoncés ? Où va-t-il finir ? Dans l’estomac d’une loutre de mer, comme il l’a toujours craint ?

Le Ciel bleu : A trop rêver, la tête dans les nuages, un lézard se passionne pour la couleur de leur « habitat » : c’est vrai, ça, pourquoi le ciel est bleu ? Peu habitué à ce genre de réflexions, il en perd le sommeil ! Impensable pour un lézard ! La question va cependant arriver dans l’oreille d’un rouge-gorge, qui va voir sa vie bouleversée à cause de cela …

La Cabane aux yokai : Direction le Japon ! Un anniversaire se prépare dans la forêt de Midori : une petite lanterne en papier va fêter ses 100 ans, c’est l’occasion pour elle, comme pour tous les objets centenaires, de prendre vie…

Abondance de félonie : Nous terminons le voyage dans le Paris du XIIIe siècle, en compagnie du trouvère Jehan de Lescurel. C’est un petit voleur ? Surtout un musicien, doublé d’un grand poète, oublions donc quelques instants ses méfaits, en évoquant l’amour qu’il porte à sa belle.

On tourne sur des musiques de : Duke Ellington, Roland Escher, Philippe Hersant, Jehan de Lescurel.

Extraits :

  • Les Yeux derrière la tête (en entier !) : Je lis
  • Le Ciel bleu : Je lis
  • La Cabane aux yokai : Je lis
  • Abondance de félonie : Je lis